3 startups MedTech en Thaïlande

A Bangkok, j’ai participé à un meetup de la FrenchTech Thailande !

Pour les néophites qui passerais par ici, la « French Tech » est un label du gouvernement français et désigne tous ceux qui travaillent dans ou pour les start-up françaises en France ou à l’étranger. Les entrepreneurs en premier lieu, mais aussi les investisseurs, ingénieurs, designers, développeurs, grands groupes, associations, medias, opérateurs publics, instituts de recherche… qui s’engagent pour la croissance des start-up d’une part et leur rayonnement international d’autre part.

En Thaïlande, l’éco-système est encore très jeune par rapport à d’autres pays, les investisseurs et VCs sont principalement axés sur la phase d’amorçage. Néanmoins dynamique, la mission de la French Tech Bangkok profite au startups locales et startups françaises qui sont à la recherche d’expansion en Asie du Sud-Est. Par le biais d’une série d’événements exclusifs de haute qualité appelée “Les Mercredis de la Tech française”, les fondateurs de startups élargissent leur réseau et viennent s’inspirer.

Une team nombreuse, j’ai cependant fait plus connaissance avec : Emmanuel Fauvel, fondateur d’Astemis une web agency – Maxime Carpentier, fondateur d’Alkia IT Services – Vincent Birot, Counsel chez LawPlus, cabinet d’avocat.

 

Mercredi 7 septembre, c’est la MedTech qui était à l’honneur. Un sujet que je ne connais pas du tout mais pour autant plutôt intéressant avec de vrai enjeux !

 

Qu’est ce que la MedTech ?

 

Avec un total de 200 milliards d’euros utilisé pour les dispositifs médicaux dans le monde, nous sommes face à un secteur en plein boom ! Les start-ups l’ont bien compris, la santé est un des sujets phare à l’échelle mondiale.
Un des leaders mondiaux, la société française Medtech, développe des robots de chirurgie qui révolutionnent le processus opératoire. Lors d’interventions extrêmement délicates et sur des zones très sensibles comme le cerveau ou la moelle épinière, les chirurgiens sont secondés par des robots de chirurgie micro-invasive.

Cœur artificiel, prothèse conçue par une imprimante 3D, médecine connectée… les progrès médicaux prennent bien des formes et s’invitent aussi à domicile.

Ainsi, la définition des medtechs, abréviation de médecine technologique est très large : des procédés de fabrication, des technologies dans la fabrication de produits médicaux, des produits destinés au secteur de la santé, cela peut englober des plateformes, des équipements structurants avec énormément de technologies…

Il y a dans certains cas des frontières floues avec d’autres domaines comme la domotique, on ne sait pas toujours ce qui rentre dans le champ de la définition du dispositif médical et ce qui n’y rentre pas. Quand on parle de perspectives technologiques, il est difficile de mettre une ligne fixe, parce que ce qui aujourd’hui rentre dans le champ de la définition d’un médicament rentrera demain dans celui du dispositif médical et inversement…

 

3 startups MedTech en Thaïlande

 

> CREVEDO

 

Credevo porté par leDr Kshitij Soni est une plate-forme de gestion en ligne pour la recherche clinique qui aide les médecins et les chercheurs à se connecter avec le monde entier en un clic. Une solution merveilleuse pour les chercheurs qui peuvent facilement proposer, partager et faire tester leurs essais cliniques super rapidement. Rejoindre Credevo, c’est aussi faire appartenir à un réseau et restez ainsi en contact avec quelques-uns des chercheurs cliniques les plus renommés.

 

MedTech Crevedo Thailande

 

> CEO-HEALTH

 

Dr Gérard Lalande, médecin français, offre dans le cadre d’un partenariat entre sa société CEO-HEALTH et les principaux hôpitaux de Bangkok, un service gratuit de références médicales auprès de médecins et chirurgiens Thaïlandais. La coordination (en français) avec le praticien est aussi facilitée.

 

Nous croyons qu’il est le droit de chaque individu d’avoir accès à des soins médicaux abordables de haute qualité. Les soins médicaux sont coûteux. Pour atteindre cet objectif, nous avons construit le plus grand marché médical pour apporter le meilleur aux clients.

 

ceohealth medtech

 

> MEDICAL DEPARTURES

 

Enfin Medical Departures fondé par Paul Mc Taggert est une marketplace de services médicaux qui aide les patients à trouver, comparer et réserver leur rendez-vous médicaux à travers le monde ! Développé sur toute l’Asie du Sud Est mais aussi au Mexique avec une ambition mondiale, c’est en quelque sorte l’équivalent de Mon Docteur ou Doctolib en France !

 

medical-departures-medtech

 

Un projet coup de coeur non profit

 

BirmanieJ’ai aussi échangé avec Nicolas Durier qui a lancé Dreamlopments, une chouette entreprise sociale à but non lucratif, une société privée axée sur les différents domaines de niveau de vie humaine et le développement social, notamment la santé, l’éducation, avec un accent particulier sur les besoins des populations les plus vulnérables. Ils vont essayer de tirer parti des points forts, des aspirations et de la participation de ceux qu’ils cherchent à aider afin d’élaborer des programmes de développement durable à fort impact.

Nicolas est médecin en France. Il a rejoint Médecins Sans Frontières en 2001 et à travaillé comme médecin sur le terrain et plus tard en tant que coordinateur médical pour l’organisation, en Thaïlande, au Malawi et en Chine, de 2001 à 2007, dans les programmes de traitement à grande échelle du VIH en réponse à la crise mondiale de SIDA, ainsi que des programmes de soins de santé en général et le traitement de la tuberculose pour les réfugiés birmans et des migrants birmans vivant le long de la frontière birmano-thaïlandaise.

 

“Le contexte, les besoins et les possibilités en matière de développement sont en train de changer rapidement. Nous ne pouvons se fonder uniquement sur l’aide à long terme des pays riches. Dans le monde connecté d’aujourd’hui, les communautés pauvres pourraient être une force mondiale.”